• VIREMENT BANCAIRE
  • WESTERN UNION
  • PAYPAL
  • M-PSA
  • X-FERMER

Votre don par virement bancaire

Pour faire vos dons par virement bancaire, utilisez les informations ci-dessous

Titulaire du Compte / Account holder

FONDATION COSMA

N° Compte bancaire | Code SWIFT

00018000010184832120013 | PRCBCDKI

Votre don avec Western Union

Pour faire vos dons à partir de Western union, utilisez le nom ci-dessous comme Bénéficiaire

COSMA WILUNGULA BALONGELWA

Et la Ville/pays d'envoi /Tél

KINSHASA/Rép. Dém. du Congo/+243 810 197 376

Avec M-PSA

Le numéro de transfert de vos dons au

+243 (0) 810 197 376

Avec Paypal

Pas disponible pour l'instant...!

Partenaires

MAUVAIS DÉMARRAGE DU PROGRAMME BOPETO KINSHASA

RTEC Edition

C’est depuis le mercredi 7 avril, que le gouverneur nouvellement élu de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a annoncé faire de l’assainissement de la capitale son cheval de bataille au travers du programme « Kinshasa bopeto ».

 

« Un accent sera mis sur l’éducation civique et patriotique autour de notre action politique. Le vrai Kinois doit s’approprier et participer à l’opération de salubrité, dénommée Kinshasa Bopeto, que nous comptons lancer très prochainement dans le cadre de notre programme d’urgence », avait déclaré Gentiny Ngobila après sa prise officielle pouvoir de la ville de Kinshasa.

 

Depuis quelques jours, nous avons constaté à travers la ville de Kinshasa, des Terrasses, garages et autres ligablos évacués le long de la voie publique.

 

Un programme qui commence avec  la démolition des petites entreprises de fortune de la population kinoise, alors que l’assainissement commence premièrement par l’homme, c’est-à-dire assainir sa mentalité et en suite d’autres compartiments de l’environnement.

Bien que le nouveau gouverneur avait déclaré dans son premier discours, «Nous en appelons à la conscience de toute la population kinoise, de considérer que la ville de Kinshasa appartient à nous tous et que chacun doit jouer un rôle dans la protection de ce patrimoine commun ». Mais cette conscience doit être travaillée à travers un programme d’éducation mésologique initié par les autorités de la ville.   

 

Rappelons que Kinshasa ne possède pas un plan directeur d’assainissement, auquel les nouveaux dirigeants de la ville peuvent se référer  et gérer la capitale complément sale. Aussi,  son environnement est loin de répondre à l’article 53 de la constitution de la République Démocratique du Congo qui stipule, «toute personne a droit à un environnement sain et propice à son épanouissent intégrale...

 

Serge GATA

 

 

Soyez le premier à donner votre avis...



Publicité

Blog Archive