• VIREMENT BANCAIRE
  • WESTERN UNION
  • PAYPAL
  • M-PSA
  • X-FERMER

Votre don par virement bancaire

Pour faire vos dons par virement bancaire, utilisez les informations ci-dessous

Titulaire du Compte / Account holder

FONDATION COSMA

N° Compte bancaire | Code SWIFT

00018000010184832120013 | PRCBCDKI

Votre don avec Western Union

Pour faire vos dons à partir de Western union, utilisez le nom ci-dessous comme Bénéficiaire

COSMA WILUNGULA BALONGELWA

Et la Ville/pays d'envoi /Tél

KINSHASA/Rép. Dém. du Congo/+243 810 197 376

Avec M-PSA

Le numéro de transfert de vos dons au

+243 (0) 810 197 376

Avec Paypal

Pas disponible pour l'instant...!

Partenaires

COSMA WILUNGULA QUALIFIE LA DÉCISION DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE GOMA D'UNE MONSTRUOSITÉ ET D'ABOMINATION

RTEC Edition

Une partie du parc national des Virunga située entre MUNGUNGA à GOMA et à MUBAMBIRO dans le quartier, à SHOVE ainsi qu’à NZULO dans le groupement KAMURONZA, dans le territoire de MASISI, a été spoliée par des tierces personnes. L’attribution de ces terrains par la justice a été dénoncée par la direction provinciale de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (l’ICCN) à travers un communiqué de presse. A la suite de ce communiqué, Cosma WILUNGULA, ADG de l’ICCN a réagi avec force en qualifiant la décision du tribunal de grande instance de Goma d’une monstruosité et même d’abomination.

« Si ces juges ont vraiment fait le droit, ils devraient comprendre le sens de leurs actes qu’ils viennent de poser. Pour un petit rappel, le parc national des Virunga est couvert par la convention internationale en tant que patrimoine mondial de l’UNESCO et d’après notre constitution en vigueur les conventions internationales sont au-dessus de notre législation locale. En plus, le parc national des Virunga a été créé par un décret royal depuis 1925 et ne peut pas faire aujourd’hui l’objet d’une quelconque attribution même pas d’un gouverneur, à combien plus fort celui d’un magistrat ». a-t-il déclaré.

La question de spoliation des aires protégées devient aujourd’hui une question majeure et il faut une attention soutenue de tous les citoyens congolais, parce que les aires protégées constituent notre banque naturelle.

« Vendre les concessions dans une aire protégée (parc, domaine de chasse, réserve naturelle, jardin botanique ou zoologique), constitue un trafic illégal  dans notre pays et l’institut Congolais pour la conservation de la Nature va continuer à traquer les auteurs de ces forfaits ». a ajouté Le Dr Cosma WILUNGULA.

Signalons que le Parc National des Virunga reste une aire protégée dont l’intégrité est sauvegardée au titre de la loi N°014/03 du 11 février 2014 relative à la conservation de la nature.

 

Serge GATA

Soyez le premier à donner votre avis...



Publicité

Blog Archive