• VIREMENT BANCAIRE
  • WESTERN UNION
  • PAYPAL
  • M-PSA
  • X-FERMER

Votre don par virement bancaire

Pour faire vos dons par virement bancaire, utilisez les informations ci-dessous

Titulaire du Compte / Account holder

FONDATION COSMA

N° Compte bancaire | Code SWIFT

00018000010184832120013 | PRCBCDKI

Votre don avec Western Union

Pour faire vos dons à partir de Western union, utilisez le nom ci-dessous comme Bénéficiaire

COSMA WILUNGULA BALONGELWA

Et la Ville/pays d'envoi /Tél

KINSHASA/Rép. Dém. du Congo/+243 810 197 376

Avec M-PSA

Le numéro de transfert de vos dons au

+243 (0) 810 197 376

Avec Paypal

Pas disponible pour l'instant...!

Partenaires

ATELIER DE VALIDATION AU SECOND DEGRÉ DU PLAN D’AMÉNAGEMENT ET DE GESTION (PAG) DU DOMAINE DE CHASSE ET RÉSERVE À HIPPOPOTAME DE MANGAÏ (DCRHM)

RTEC Edition

L’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature(ICCN) a organisé un atelier de validation du plan d’aménagement de gestion du domaine de chasse et réserve à Hippopotame de Mangaï, ce vendredi 13 décembre 2019, sous la coordination du Département Technique et Scientifique à l’hôtel Selton  à Kinshasa.

 

 Dans son contexte, il s’avère que l’aire protégée est  habitée et se trouve dans le Territoire d'Idiofa qui a  1 .450. 035 habitants; 5 communes Rurales (Mangaï, Dibaya-Lubwe, Kalo, Panu et Eole), 12 Secteurs, 88 Groupements coutumiers et 1.518 villages.

De ces 12 secteurs, 10 sont à intégrer dans la gestion du DCRHM (9 secteurs concernées par l’aire protégée selon l’arrêté n°414/AGRI du 03 juillet 1944 et 1 secteur d’influence à savoir Mandimba). Un paysage dégradé avec des zones très  affectées dans sa partie méridionale

Les grands problèmes de dégradation des terres  sont dans 10% mais aussi avec une grande résilience.

Plusieurs autres problèmes sont relevés par l’équipe d’experts qui était sur terrain, entre autre l’extension urbaine, le ravinement résultant de la mauvaise canalisation des eaux de pluie surtout en milieu urbain, l’Agriculture itinérante sur brulis associé aux pratiques agricoles non durables, l’exploitation non durable du bois d’œuvre, et du bois-énergie.

 

Cet atelier a traité quatre points essentiels : Localisation de l’aire protégée, contexte de gestion, le processus d’élaboration du PAG et les Principaux enjeux de gestion du DCRHM.

 

« L’Union International pour la Conservation de Nature est satisfaite au sortir de l’atelier parce que c’est l’aboutissement d’un processus participatif qui nous a conduit à la validation du plan d’aménagement qui est un outil de planification et de gestion de cette aire protégée de catégorie six » déclare Dominique ENDAMANA qui a représenté UICN dans l’atelier.

 

« Je suis très satisfait du déroulement de l’atelier et je me réjouis d’avoir été invité parmi les autres, ce que nous constatons l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature lutte toujours pour la protection des espèces de la faune afin d’assurer le développement durable », renchéri Thierry MUZAZA, député provincial de Kwilu.

 

Cet atelier qui a bénéficié l’appui de l’Union International pour la Conservation de la Nature, a réuni les membres de la communauté locale, les experts de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature, le député provincial et les experts des autres structures.

 

Serge GATA

Soyez le premier à donner votre avis...



Publicité

Blog Archive