• VIREMENT BANCAIRE
  • WESTERN UNION
  • PAYPAL
  • M-PSA
  • X-FERMER

Votre don par virement bancaire

Pour faire vos dons par virement bancaire, utilisez les informations ci-dessous

Titulaire du Compte / Account holder

FONDATION COSMA

N° Compte bancaire | Code SWIFT

00018000010184832120013 | PRCBCDKI

Votre don avec Western Union

Pour faire vos dons à partir de Western union, utilisez le nom ci-dessous comme Bénéficiaire

COSMA WILUNGULA BALONGELWA

Et la Ville/pays d'envoi /Tél

KINSHASA/Rép. Dém. du Congo/+243 810 197 376

Avec M-PSA

Le numéro de transfert de vos dons au

+243 (0) 810 197 376

Avec Paypal

Pas disponible pour l'instant...!

Partenaires

PREMIERS BRACONNIERS CONDAMNES PAR LA JUSTICE CONGOLAISE A LA PRISON CENTRALE DE MAKALA DEPUIS INDÉPENDANCE DU PAYS, CE 05 JUILLET.

RTEC Edition

Accusés par l’ONG CONSERV CONGO, Trois présumés  braconniers ont été arrêtés et condamnés par la justice congolaise depuis le vendredi,  05 juillet2019 à la prison centrale de Makala, à une peine ferme de cinq mois avec amande de 8250000 francs congolais l’équivalence de 5000$. Une première depuis que la RDC a accédé à son dépendance en 1960.

 

CONSERV CONGO est une ONG locale focalisée sur la conservation des espèces fauniques et floriques en République Démocratique du Congo depuis 7 ans, qui avait commencé d’abord par l’appui technique et logistique des éco gardes dans les aires protégées, mais qui a redéfinie ses objectifs suite à la perte des éco gardes dans les parcs nationaux en se focalisant sur la répression et l’application de la loi sur la conservation de la nature.

 

« C’est un procès qui a commencé depuis le mois de janvier, deux jeunes gens ont été surpris en flagrant délits entrain de vendre deux bébés Bonobo, espèces totalement protégée et l’autre avec deux têtes de la même espèce avec 11 mains gauches, aussi avec la peau de félin. C’est comme ça que Conserv Congo en collaboration avec l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature ont saisi la justice et Dieu merci il a plu à la justice congolaise de les condamnés pour décourager cette vieille pratique dans le pays » a déclaré Adam’s CASSINGA, président de l’ONG Conserv Congo.

 

« c’est un procès pédagogique pour toute la nation, afin de sauver le secteur de la conservation qui souffre de ce fléau » a ajouté Maitre KYALE avocat de l’ICCN

Pour Maitre GUYAUME, avocat des prévenus, « Nous avons plaidé coupable pour nos client, car l’infraction est consommée, toute en cherchant les mesures d’atténuation de la peine, nous demandons à l’Institut Congolais pour la conservation de la Nature de bien faire la sensibilisation ».

« Nous sommes derrière les braconniers et trafiquants certifiés et vérifiés selon les informations fournies par nos enquêteurs sur terrain » renchérie Adam’s CASSINGA.

Signalons qu’avec ce procès, le pays tant vraiment vers une bonne prise de conscience écologique.

 

Serge GATA

 

Soyez le premier à donner votre avis...



Publicité

Blog Archive